top of page

Apprendre la batterie 

Un cours basé sur une méthode personnelle

Mon expérience s’est basée très tôt sur la pratique immédiate de l’instrument en autodidacte et en compagnie de musiciens travaillant sur scène avec leur propre orchestre (concerts, bal...)

Ayant eu la chance de commencer cette passion animée par une véritable vie de groupe, la pédagogie que je propose est entièrement construite sur cette façon naturelle et humaine d’aborder la musique.

En somme, il s’agit d’un chemin différent, en dehors des enseignements traditionnels, qui permettra aux jeunes musiciens de découvrir un instrument choisi et pratiqué très tôt afin d’y être profondément sensible.

Mes convictions, mes objectifs

La pratique de l’instrument avant tout.

Je cherche tout d’abord à adapter et non à imposer la technique instrumentale et les différents stades de progression à l’élève, en fonction de ses capacités et de sa personnalité.

C’est pourquoi, avant de comprendre et d’analyser la musique avec le système conventionnel qu’est le solfège, Je propose une écriture parallèle qui facilitera la compréhension de ce que l’on joue et évitera le côté “rébarbatif” de la théorie.

Bref, une analyse basée sur une lecture double (solfège, code personnel) faisant partie d’une méthode vivante axée sur la pratique de l’instrument.

Ce qui est essentiel, c’est de permettre aux très jeunes enfants de s’épanouir grâce à la pratique collective du rythme (ce qui est le cas en Afrique).

En plus de la notion de plaisir, d’écoute et de regard de l’autre, donc de communication, l’enfant s’exprime à travers le rythme et vit dans le jeu collectif, une sensation excitante et dynamique.

AdobeStock_212203827.jpeg

La méthode progressive : 3 STADES

STADE 1

 

Le développement de “l’oreille musicale”

 

C’est la conséquence directe de l’éveil musical ou de l’apprentissage d’un instrument dès le plus jeune âge.

J'associe simplement le développement de l’écoute, de la sensibilité au rythme et à la musique, à la tradition africaine permettant aux jeunes enfants de jouer avec les “grands” d’une manière naturelle et ludique.

En abordant ce premier stade, Je propose à une personne expérimentée ou non de reproduire grâce à son “oreille musicale” une phrase rythmique que je joue ou que je fais écouter via un CD.

cours collectif de batterie et de percussions

STADE 2

 

Le sens de la pulsation et de la mesure

 

J'utilise des éléments complémentaires comme une cloche, un métronome, une boîte à rythmes de manière à mieux faire comprendre la structure de la phrase proposée, à savoir :

   

- sentir d’avantage la pulsation (le temps) 

  présente dans la phrase.

- saisir le nombre de temps, donc la durée  

  du cycle de la phrase pour définir le type

  de mesure dans laquelle elle se structure.

- enfin, la perception du rythme sera

 favorisée par l’écoute approfondie de

 thèmes.

Le fait d’accompagner un thème enregistré donnera au jeune musicien une nouvelle sensation; celle de jouer avec un orchestre entier qui favorisera l’assurance et le plaisir de jouer.

C’est véritablement la préparation au travail de groupe sur scène.

STADE 3

 

Ecrire ce que l’on joue

 

L’écriture se base sur deux méthodes:

 

- Une méthode d'écriture personnelle

   qui consiste à chiffrer ce que l’on joue à

   l’aide de quelques signes simples en

   rapport avec l’instrument concerné.

 

- Le solfège ou l’écriture théorique.

L'avantage avec l'écriture, c'est qu'elle constitue un support de mémorisation qui, accompagné de l'écoute du rythme, de la phrase musicale et de l'observation du geste offre une approche de la musique accessible à tous.

partition de batterie, méthode Stephan Lay

Les styles musicaux :

Un des points essentiels est l’ouverture : la découverte de nombreux styles musicaux. il est nécessaire de guider les personnes afin de leur permettre de découvrir les variétés de styles liées aux musiques venant du monde entier ; musique cubaine, brésilienne, jazz, rap, reggae, blues, rock,...

 

  

Conclusion :

Mon objectif principal est de susciter le désir de s’épanouir à travers “les musiques” grâce à une façon naturelle de les aborder ; goûter très tôt le plaisir de jouer, de regarder, de toucher un instrument et d’en découvrir le caractère, la personnalité propre, et aussi ses exigences.

Stephan Lay derrière sa batterie Sonor SQ2
bottom of page